Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 11:43

installation londres

 

  « Abjection votre honneur » (Abjection you honor) dont le titre nous dévoile un calembour fondé sur une critique de l'ironie du pouvoir en jouant sur une ambiguïté du sens des mots « objection » et « abjection », est une seconde action- installation qui a été réalisée en avril 2009 dans la même localité que l'action de l'année précédente. Cette action est revendiquée  comme la variation (action-installation) d' un premier travail de peinture réalisé en 2007 composé d'une addition de cravattes et de rictus jaunes. La « rhétorique de l'image » lisible une fois l'action-installation réalisée, emprunte une somme de représentations inhérente à celles du tableau également intitulé « Abjection votre honneur ». Contrairement à l'action précédente « Analyse personnelle contre l'inconscient collectif fondé sur le culte de la peur », cette variation-action-installation a été conçue de sorte à ce que les dessins et objets soient abandonnés dans le contexte urbain, l'intention étant de chercher à transmettre et pérenniser dans un espace-temps relativement court toutes les revendications artistico-politiques propres à ce type d'intervention.

 

("Abjection your honor" London 2009, happening. The "Abjection your honor" installation action consists of several objects and sketches hanged on a brown sellotape wall. There are different kind of ties, different sketches, many vacuum bags and also several candles arranged on the ground. The installation has been made between two roadsigns, it remained for few days in the middle of the street, I've created the title on a pun by playing on words "Objection" and "Abjection" in order to create a critical statement against certain state apparatus capitalistic values.)

 

 

 

 

 

 

Inesthétique de la perturbation & création contextuelle autonome:    

Certes, "il faut reconquérir les formes" selon Benjamin, mais non pas vraiment comme nos contemporains post-Kosuth héritiers de l' hyper-conceptualisme s' hasardent à le faire eux, et si ils sont autant dans l' affirmation de certains de leurs choix esthétiques c'est qu'ils tentent d' occulter en vain une large partie des références historiques majeures bien trop pénible à transcender... "

 

" Inaesthetic of the disturbance and autonomous contextual creation :

 of course, "we must reconquer the forms'" as Benjamin tells us, but not like our post-Kosuth contemporaries, heirs of hyperconceptualism go about it, and if they are so affirmative of certain of their aesthetic choices it is that they try in vain to occult a large number of major historic references much too difficult to transcend..."
Valère

 

 

 



 

Repost 0
Published by valerechanceaulme.over-blog.com - dans ART-DOCUMENT-VIDEO
commenter cet article