Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 21:52

poing levé

 

 

QUAESTIO: l'art relève t' il simplement et uniquement de cette question réductrice de la production artistique que les protagonistes « hypo-critiques » de l'art actuel s'ingénient à faire basculer dans les soi-disant deux seuls champs d'un possible analytique: le premier étant lié à des revendications romantico-esthétiques le second étant voué lui à de simples revendications exclusivement conceptuelles, s'appuyant également sur cette transversalité de courants  dichotomiques d'opposition historico-philosophique Hegel-Kant / Platon-Plotin, transversalité de champs analytiques philosophiques et artistiques que beaucoup justifient comme ultime mesure normative de toute production artistique alors qu'elle ne vise qu' à dissiper toutes les formes émergentes de militantisme artistique?

 

VERUM: il n' y a actuellement plus aucun mouvement « artistico-idéocratique » qui puisse ni appuyer ni rendre compte de l'une ou l'autre de ces thèses explicatives et en ce sens, aucun protagoniste ne peut encore moins  jouer ou jouir de cette opposition car ces  thèses sont devenues aujourd'hui de simples arguments qui permettent aux différents acteurs de l'art actuel, révisionnistes en boucle de certains mouvements historico-artistiques, de faire valoir l'apologie de ce qu'ils sont amenés à défendre sur le marché de l'art en terme de production. Les textes de telle ou telle mouvance considérés comme "fondateurs" ayant été déjà cautionnés validés en amont de notre histoire écrite exhortent et confortent  nos acteurs biens fragiles à se limiter dans leurs prises de risques des re-définitions de l'objet d'art.

 

QUESTION: does art arise solely and simply from the redundant and reducing question of artistic production that the «hypo-critical» protagonists of contemporary art try to make appear as if it oscillated between only two possible fields of analysis: the first being linked to romantic-aesthetic vindications, the second being intended to simple and exclusively conceptual vindications and go on to insist on the historical-philosophical dichotomous split which opposes Hegel-Kant and Platon-Plotin, a transverse of analytical-philosophical and artistic fields that many would justify as the ultimate normative measure of all artistic production, whereas this theory aims merely to dissipate all emerging forms of artistic militantism? 

TRUTH: there actually no longer exists any «artistico-ideocratic» movement that can back up or realize either of these explicative theories and in the same way no protagonist can exist, play, or rejoice in this opposition, because these theories have today become nothing but simple arguments that allow certain actors of contemporary art (revisionists on repeat of certain historico-artistic movements) to give meaning to the praise they lavish on what they are brought to defend on the art market in terms of production. Texts from any school of influence considered «foundational» having already been cautioned and validated throughout our history exhort and reinforce our fragile actors to limit risk-taking in the redefinition of artistic objects.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by valerechanceaulme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires